Présentation

Ce programme, en mettant à l’œuvre les rapports entre « le savant et le populaire », illustre l’idée chère aux Cris de Paris qu’il existe des œuvres majeures qui affirment un cosmopolitisme esthétique, salutaire à l’heure où l’on érige des murs aux frontières. 

En 2021 est paru chez Harmonia mundi un disque des Cris de Paris consacré à Luciano Berio, et aux liens que ce dernier entretenait avec la musique de tradition orale. 

Ses fameuses Folk songs, rendues célèbres par Cathy Berberian,y figurent, interprétées par la mezzo-soprano Lucile Richardot. Depuis plusieurs années, Les Cris de Paris mènent différentes formes de collectes de chants de traditions orales du monde entier, berceuses, comptines ou autres ritournelles héritées d’un patrimoine familial ou culturel, dans le cadre d’ateliers de médiation. 

Dans ce prolongement, une collaboration avec Pierre-Yves Macé, inscrite dans la durée, a vu le jour avec le cycle de cantates Jardins Partagés. L’ensemble a proposé au compositeur d’intégrer des chants collectés au sein d’une composition instrumentale, vocale et électro- acoustique.
Les mélodies fécondent l’écriture instrumentale et vocale : citées, fragmentées, altérées, s’entrelaçant ou venant fournir, étirées et méconnaissables, la trame de tout un passage, tel un chiffre secret. Le haut-parleur, instrument à part entière, donne à entendre les documents tantôt dans leur intégrité, tantôt transformés et spatialisés par les moyens électroacoustiques. 

L’hétérogénéité et la diversité des sources se prêtent naturellement à la polyphonie, l’enjeu étant, pour Pierre-Yves Macé, non de délivrer un message univoque ou de suivre un quelconque programme mais de faire « tenir ensemble », en concert, cette diversité sans la renier. 

Ces trois cantates, précédées d’un prologue (en création mondiale), affirment ainsi un cosmopolitisme esthétique qui pourrait être celui d’une Babel affranchie de la confusion des langues ; vieux rêve – bien réel – du musicien, celui de l’écoute comme instrument premier, et de la musique comme langue et voix commune d’un jardin très humain, un Jardin partagé. 

Programme

Luciano Berio (1925-2003)
Folk songs (1965) pour mezzo-soprano et 7 instrumentistes

Pierre-Yves Macé (né en 1980) Jardins partagés, (2019)
trois cantates pour 10 chanteurs, 10 instrumentistes et haut-parleurs

Distribution

11 chanteurs
13 instrumentistes
5 haut-parleurs
1 technicien son
Direction musicale Geoffroy Jourdain