Avec Points communs, Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise, et la Fondation Royaumont, Les Cris de Paris  développent des ateliers de composition, spécifiquement dédiés à la formation aux écritures vocales. Entourés de compositeurs, d’enseignants et d’interprètes des Cris de Paris, de jeunes compositeurs et compositrices sont invité-e-s à écrire pour des choeurs de jeunes chanteurs du Val d’Oise, et à suivre le montage de leur partition par ces interprètes.

Contexte

Il est évident qu’une société dynamique, qui change et qui avance, ne peut se nourrir exclusivement des œuvres du passé ; la présence de la création est un impératif vital et indiscutable. 

Toutefois, la musique classique contemporaine trouve difficilement sa place auprès des publics, qu’ils soient novices ou mélomanes. Même les musiciens en formation font rarement de ce « répertoire » leur priorité. 

Ce double constat conduit à une forme de dissonance qui interpelle Les Cris de Paris depuis leur création.

Autre paradoxe : depuis près de vingt ans, à travers des créations de compositeurs et de compositrices aux horizons esthétiques très divers, Les Cris de Paris n’ont eu cesse de constater que la réception des œuvres de musique nouvelle dans le domaine de la musique vocale implique presque unanimement une adhésion de tous les publics – la voix fédère, tout le monde se projette physiquement dans le phénomène musical chanté, bien plus spontanément qu’avec les musiques instrumentales. Or, il n’existe aucun enseignement spécifique aux écritures vocales. Des classes de chant, certes, des classes de composition et nombre d’académies bien sûr, mais aucun espace au sein duquel un jeune compositeur pourrait s’immerger dans les pratiques vocales, individuelles ou collectives. …

Depuis une vingtaine d’années une prise de conscience collective et institutionnelle s’est faite autour de la force fédératrice que constitue la pratique du chant, de l’universalité de la voix. Véritable ciment sociétal, les pratiques vocales diverses sont un lieu de vie à la fois culturel et social, à l’instar des pratiques chorales qui permettent que se côtoient aussi bien étudiants que retraités, ceux qui ont bénéficié d’une formation musicale et ceux qui ignorent le solfège. 

Ce tissu associatif ou culturel se trouve souvent totalement privé de l’apport que pourrait constituer le travail de jeunes compositeurs aujourd’hui. 

Fort de sa mission à la fois culturelle et sociale, la compagnie Les Cris de Paris développe un pôle de transmission avec la mise en place d’une académie de composition vocale, 

en collaboration avec Points communs-nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise, la fondation Royaumont, et avec le soutien de la SACEM.

Le but de cette académie est triple : 

  1. Offrir à de jeunes compositrices et compositeurs une meilleure connaissance de la voix, à la fois dans sa dimension soliste et dans son utilisation au sein de collectifs, en leur apportant des connaissances historiques, techniques et pratiques, et en leur donnant la possibilité de concevoir et mettre en application des œuvres adaptées à leurs projets personnels. 
  2. Proposer des solutions de continuité, à travers un répertoire nouveau et sa mise en pratique, entre le monde du chant professionnel, les lieux de formation que sont les conservatoires, et les structures de pratique amateur ou semi-amateur telles que les chorales et les ensembles vocaux. 
  3. Tisser des liens sociaux réels dans la cité, par cette mise en adéquation des créateurs et des praticiens, pour dynamiser la formation humaine et professionnelle des compositeurs, enrichir les praticiens et les auditeurs dans des défis réalistes qui participent au développement personnel de chacun, et favoriser ainsi un plus large accès à la culture.

La résidence sera séquencée en trois temps et sera encadrée par Vincent Manac’h, compositeur référent, et Geoffroy Jourdain, directeur artistique.

  • Formation : Histoire de la musique vocale, propriétés et typologies de la voix, analyse de partitions avec Vincent Manac’h, compositeur et enseignant à l’Université Paris 8.
  • Composition : Rencontres avec le chœur et séances de suivi avec Geoffroy Jourdain. Résidence d’écriture à l’abbaye de Royaumont.
  • Interprétation, en présence de chanteuses et chanteurs des Cris de Paris.

Projet artistique

  • Les compositeurs mèneront un travail de composition (une pièce de cinq minutes environ, l’autre de deux minutes environ) et de médiation auprès du chœur mixte du CCR de Cergy-Pontoise (direction Philippe Le Fèvre) et de la pré-chanterie du CRC de Persan (direction Emmanuelle Gal).
  • Ils/elles travailleront en étroite collaboration avec les chefs de chœur des ensembles.
  • Le projet intégrera une dimension de prise un compte du territoire d’accueil.

Création

Les pièces composées au cours de cette résidence seront interprétées en concert en juin 2023.

Lieux

Points communs Scène nationale de Cergy-Pontoise / Val d’Oise
Théâtre 95
Allée des platanes -95000 Cergy

Abbaye de Royamont
95270 Asnières-sur-Oise

CRR de Cergy-Pontoise
Parvis de la Prefecture 
95000 Cergy

CRC de Persan
Place de l’Hôtel de Ville 
95340 Persan

Calendrier (sous réserves)

Les stages de formation auront lieu :

  • du 23 au 25 septembre 2022 au Théâtre des Louvrais (Pontoise).
  • du 14 au 16 octobre 2022 à l’Abbaye de Royaumont (logement sur place).

Les rencontres avec les chœurs et le travail avec le compositeur référent se dérouleront au cours du premier semestre.

Une résidence de composition aura lieu :

  • du 5 au 8 décembre 2022 à l’Abbaye de Royaumont.

Les pièces seront rendues en février 2023.

Une restitution aura lieu en juin 2023 à la Scène Nationale.

Rétribution

Les compositeurs ou compositrices seront rétribués à hauteur de 2000 euros pour leurs créations et leurs interventions auprès des ensembles vocaux.

Candidature

Envoyer un curriculum vitae, un enregistrement, et une lettre de motivation à Estelle Corre, déléguée artistique à la médiation – estelle.corre(at)lescrisdeparis.fr -, avant le 1er septembre 2022.