Passions

 

Concert

Venise, aux frontières du profane et du sacré

16 chanteurs
5 instrumentistes (2 violons, contrebasse, théorbe, orgue)
Direction musicale Geoffroy Jourdain

Effectif en diffusion 22 personnes

Venise célèbre la polychoralité au 16ème siècle dans les tribunes de San Marco, la naissance de l’orchestre baroque et l’avènement de l’art lyrique dans les premiers opéras publics au 17ème, le règne du chanteur soliste au 18ème.

Elle n’est plus tout à fait sur terre, mais pas non plus dans la mer. Elle est à la fois orientale et occidentale.

« Elle n’est pas là-bas, mais là-haut » dira un jour Casanova à la marquise de Pompadour.

Comment alors imaginer qu’on y composa une musique sacrée qui ne soit pas théâtralement incarnée ? De la musique profane qui ne soit pas inspirée de transcendance ?

C’est sur cette lande aux contours incertains que Les Cris de Paris s’installent pour leur deuxième opus chez Harmonia Mundi. Après Melancholia, qui se dédiait à l’avant-garde musicale de la fin de la Renaissance en la plongeant dans une thématique nocturne, voici Passions.

En compagnie de Gabrieli, Monteverdi, Cavalli pour les plus connus, mais aussi de Legrenzi, Lotti, Marini, c’est un pan important de la musique baroque vénitienne qui est dévoilé, à travers un choix d’oeuvres marquées par le sceau de l’audace et de la nouveauté. De la voix seule accompagnée à des mosaïques à 16 voix réelles, déployant des formations instrumentales également variables, Les Cris de Paris plongent avec curiosité dans le pathos vénitien.

Tarquinio MERULA (1595-1665)
Hor che’l tempo di dormire
Ciaccona

Claudio MONTEVERDI (1567-1643)
Crucifixus a 4 (Selva Morale e Spirituale)
Ritornella (Chi vol che m’innamori)
Orfeo, Sinfonia acte II
Cantate domino (Selva Morale e Spirituale)
Adoramus te
Hor che’l ciel e la terra (Livre VIII de madrigaux)
O Jesu mea vita
Laudate Dominum (Selva Morale e Spirituale)
Dixit Dominus (Selva Morale e Spirituale)
Beatus vir (Selva Morale e Spirituale)

Antonio LOTTI (ca 1667-1740)
Crucifixus a 6
Crucifixus a 8
Crucifixus a 10
La vita caduca, « In una siepe ombrosa »

Antonio CALDARA (1670-1736)
Crucifixus a 16

Francesco CAVALLI (1606-1676)
Salve Regina

Production Les Cris de Paris
Création en mars 2017

 
éléments-crisdeparis-17