5.1 – Polyphonies spatialisées

 

Concert

Oeuvres a cappella de Johannes Ockeghem, Josquin Desprez, Thomas Tallis, Giovanni Gabrieli, Hans Leo Hassier, Anders Hillbord, Aurélien Dumont [commande des Cris de Paris]

RENAISSANCE I CONTEMPORAIN
40 chanteurs

Effectif en diffusion 42 personnes

Les Cris de Paris revisitent, à travers ce programme spatialisé, tout un pan du répertoire sacré de la Renaissance pour lequel l’architecture était considérée comme constitutive de la pensée musicale.

Fidèles à une esthétique et une démarche qui sont leur signature, Les Cris de Paris juxtaposent des pièces légendaires de la Renaissance, au premier rang desquelles le Spem in alium à 40 voix réelles de Thomas Tallis, et du répertoire contemporain, avec Tempus fugit d’Aurélien Dumont et les hypnotiques harmonies diphoniques de Mouyayoum d’Anders Hillborg.
Grâce à un dispositif de retours vidéo, les chanteurs peuvent se situer dans des espaces acoustiques distincts et s’y déplacer au gré des différents effectifs [de 16 à 40 voix].

Se crée alors un rapport nouveau et enrichissant entre public et interprètes, loin de la traditionnelle frontalité : plongés dans la pénombre, les spectateurs sont en totale immersion dans le son des voix déployées autour d’eux.

Production Les Cris de Paris
Coproduction CCR de Noirlac I CCR d’Ambronay

 
éléments-crisdeparis-17