Nouveau disque « IT »

Filidei, Stroppa, Francesconi, Lanza

paru le 21 février 2017
Bien loin de l’idée d’une tour d’ivoire, ce double album est conçu comme une réflexion sur l’emprise du monde politique et social sur la scène musicale contemporaine. Un dialogue s’installe entre les graffitis célébrés par Marco Stroppa, la geste carnavalesque de Mauro Lanza avec son « jeu » sur la mort d’un roi, et la déploration, chez Francesconi comme chez Filidei, dans la lignée des grandes pièces vocales qui ont chanté, de la Renaissance à Monteverdi, l’abandon à la mort.
Enregistré en concert au festival Présences de Radio France en 2016.
avec
Les Cris de Paris
Geoffroy Jourdain, direction
Christophe Desjardins, alto
NoMadMusic

En partenariat avec l’IRCAM et Musique nouvelle en liberté.

Programme

Francesco FILIDEI (1973-)
Dormo molto amore pour six voix

Marco STROPPA (1959-)
Perché non riusciamo a vederla ?
Cris, appels et clameurs pour chœur a cappella avec alto obbligato ad libitum

Luca FRANCESCONI (1956-)
Let me bleed pour chœur mixte

Mauro LANZA (1975-)
Ludus de morte regis pour chœur mixte et électronique

 

La presse en parle…

« Très belle performance vocale des Cris de Paris, au sommet de leurs possibilités, vastes comme les oeuvres qu’ils servent. »
Classica – Romaric Gregorin (avril 2017)
logo_4etoiles-l

« Voilà un double disque très cohérent et stimulant dévolu à l’art choral contemporain italien, empli de fantômes, de rumeurs urbaines et de clameurs – l’ensemble Les Cris de Paris est dans son élément. »
Diapason – Benoît Fauchet (avril 2017)
5diapason

« La performance des Cris de Paris sous la direction de Geoffroy Jourdain sidère ! »
ResMusica – Michèle Tosi (avril 2017)

« Le geste est ambitieux, l’écoute ravira les amateurs de musiques nouvelles, soutenues par un propos passionnant. Il fera taire ceux qui pensaient que la musique contemporaine était désincarnée, éloignée de la vraie vie : ce double disque est la preuve que les jeunes compositeurs ne vivent pas dans une bulle. »
Classique mais pas has been – Séverine Garnier(mars 2017)

cover_nmm040_MD