La Sodomia en la Nueva Espana

 
Récit chanté d’un procès en inquisition au XVIIème siècle

Effectif en diffusion 11 personnes

Texte Luis Felipe FABRE
Mise en scène Benjamin LAZAR
Musique Geoffroy JOURDAIN
d’après Tomás Luis DE VICTORIA (1548-1611)
Conseil à la dramaturgie Lisandro ABADIE
Conseil littéraire Annie LEBRUN
Création vidéo et lumières Christophe NAILLET

Benjamin Lazar et Geoffroy Jourdain ont décidé de réadapter leur oratorio mexicain de 2014, qui avait été l’un des temps forts du Festical Cervantino à Guanajuato (Mexique).

A l’origine de ce spectacle, La Sodomía en la Nueva España, un poème qui puise ses sources dans les archives du procès de quatorze hommes accusés du crime de sodomie en 1657, condamnés à mort et brûlés.

Luis Felipe Fabre, l’un des poètes mexicains contemporains les plus originaux depuis Octavio Paz en est l’auteur. Il s’inspire du théâtre du Siècle d’or espagnol, mêlant, avec puissance et humour, figures allégoriques et êtres de chair, et fait ainsi sortir de l’oubli, par la force du poème, ces martyres oubliés de la grande Histoire. Ce théâtre-livre est un poème à dire, dont la musique serait le décor.

Production Les Cris de Paris
Coproduction Université de Princeton (USA), Festival Cervantino, Ambassade de France au Mexique
Avec le soutien de l’Institut Français
Création au Festival Cervantino de Guanajuato (Mexique – octobre 2014)

Extrait vidéo de la création du spectacle au Mexique : https://vimeo.com/109942439