To Cry

 

[vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

samedi 16 juin 2012
Ircam, Centre Pompidou

Les Cris de Paris
Direction Geoffroy JOURDAIN
Réalisation informatique musicale Ircam/ Augustin MULLER

« Let me dwell, let me die, lasciatemi morire, laisse-moi aller. L’acte pathétique de s’abandonner à la mort parcourt des siècles de musique vocale et notamment entre les XIIIe et XVIIe siècles. J’ai toujours associé cet affect à la profonde et déconcertante perception de la fragilité de l’individu confrontée à l’immensité de l’espace et du temps. », Luca Francesconi.

Œuvre puissamment expressive et véhémente, mêlant sa couleur modale à une chute chromatique vers les graves, Let me bleed est une forme de requiem dédié à la mémoire de Carlo Giuliani, manifestant tué lors du sommet de Gênes en 2001.

En écho à ce chef-d’œuvre, Tamonontamo de Maurilio Cacciatore, première commande des Cris de Paris dans le cadre du dispositif Identité et Environnement Sonore, mené en partenariat avec Arte Radio et l’Ircam.

Maurilio CACCIATORE (né en 1981)*
Tamonontamo, commande des Cris de Paris
CREATION

Luca FRANCESCONI (né en 1956)
Let me bleed (2001) pour chœur mixte sur des textes d’Attilio Bertolucci

Marco STROPPA (né en 1959)
Perché non riusciamo a vederla ? (2010)

Mauro LANZA (né en 1975)
Ludus de Morte Regis pour chœur et électronique (2012-2013)

Durée : 1h

Production Les Cris de Paris

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »58″ border_color= »grey » img_link_large= » » img_link_target= »_self » img_size= »full » alignment= »right » css= ».vc_custom_1507711288441{padding-left: 15px !important;} »][/vc_column][/vc_row]