Debussy / Boulez

 

dimanche 28 janvier 2018 | 16h30
Philharmonie de Paris

Soin particulier porté aux couleurs et aux timbres, développement proliférant du matériau, fascination pour les poètes symbolistes : les similitudes sont nombreuses entre Claude Debussy et Pierre Boulez, plaçant indubitablement le second dans l’héritage du premier.

Pierre Boulez a du reste été l’un des meilleurs défenseurs de la musique de son aîné, à commencer par son œuvre symphonique, dont il a laissé quelques versions de référence. Il l’a également défendue dans le cadre de ses écrits théoriques ou musicologiques, vantant notamment l’écriture « toute d’élégance, de concision, d’ellipse » des trois esquisses symphoniques qui composent La Mer. Autre triptyque symphonique, écrit quelques années avant La Mer, les Nocturnes trouvent leur source dans la peinture (ce que n’aurait pas non plus renié Boulez) de Whistler : « C’est en somme, écrit Debussy, une recherche dans les divers arrangements que peut donner une seule couleur, comme par exemple ce que serait en peinture une étude dans le gris. »

Programme

Claude Debussy (1862-1918)
Nocturnes
La Mer

Pierre Boulez (1925-2016)
Rituel in memoriam Bruno Maderna

Les Siècles
François-Xavier Roth, direction
Les Cris de Paris – Geoffroy Jourdain

vignettegenerale1